VALHORIZON, une autre idée de la crèche ! Part.2

S 1


L'APPROCHE PEDAGOGIQUE DES STRUCTURES DU PÔLE PETITE ENFANCE DE VALHORIZON à VENIR

A) L’Approche SNOEZELEN 

Cette approche amène l’enfant à trouver un certain bien-être et apprend à se relaxer. Elle est utilisée pour l’ensemble des enfants accueillis dans les structures.  

A l’origine, c’est l’équipe de la crèche des Crayons verts qui s’est inspiré de cette pédagogie. Impulsée par l’une des professionnelles, cette approche a vite fait émulsion sur l’ensemble des crèches de VALHORIZON. 

Aux Crayons Verts, une pièce « Snoezelen » est aménagée depuis 2018 dont le matériel a été financé d’une part par une cagnotte crowdfunding et d’autre part par une fondation.  

Plongée dans la pénombre, le matériel et les outils pédagogiques mis à disposition, permettent à l’enfant d’éveiller ses 5 cinq sens et son équilibre, de vivre des expériences autour du sensoriel, visuel, sonore et tactile, dans un milieu sécurisant. C’est un temps où l’enfant sort du rythme et des contraintes de la crèche, à son rythme avec les outils pédagogiques présents : musique douce, appareils lumineux, matelas d’eau, coin repos etc... Cet espace permet de désamorcer les angoisses. 

Des professionnels se sont formés en 2021. Ils sensibilisent et transmettent aux équipes les bienfaits cette approche. Une formation sur l’aménagement de l’espace et la libre circulation éducative pour l’ensemble des crèches est venue compléter les pratiques. 

Une aide financière de la CAF a permis d’y associer deux malles itinérantes de matériels sensoriels mises à disposition pour les autres crèches, mais aussi pour les enfants du Relais Petite Enfance et l’extérieur (centre de loisirs par exemple).  

L’approche Snoezelen et le handicap : Elle est très utile pour les enfants porteurs de handicap. un collectif de parents d’enfants présentant des syndromes autistiques, utilise cette salle chaque semaine en association avec le centre social Louis Aragon. 

Impossible de charger le image

VALHORIZON a fait le choix d’ouvrir largement ses portes aux enfants en situation de handicap. Ces enfants peuvent profiter de cet espace, accompagnés par l’éducatrice spécialisée du Pôle Petite Enfance. Le nombre d’enfant en situation de handicap sur le pôle varie suivant les années : 2020 : 8 enfants - 2021 : 11 enfants - 2022 : 5 enfants en 2022 

 B) La libre circulation explorative éducative 

Dans nos crèches, nous utilisons la pédagogie de la libre circulation explorative 

Les professionnelles ont été formées à cette pédagogie. Ce concept autour du jeu vise à laisser aux enfants une certaine liberté dans leurs expériences.  

Cette pédagogie repose sur trois grands principes :  

  • Circuler librement dans la crèche,  
  • Création de plusieurs univers ludiques  
  • Possibilité pour l’enfant d’être auteur de son jeu.  

Des zones de jeux sont installées dans les différentes pièces de la crèche et dès que les professionnelles sont en toutes postes, les portes s’ouvrent, décloisonnant les espaces et laissant la possibilité aux enfants de circuler selon leurs envies. Le terrain de jeu s’agrandi et permet à chaque enfant d’aller à la rencontre des autres et ainsi se socialisent. Il va tester différentes activités au gré de ses envies. 

Ces pôles de jeux permettent de répondre aux besoins d’expériences des enfants : les propositions de jeu sont variées et diversifiées aux différents âges pour répondre aux envies et aux capacités de chacun. 

Un roulement des jeux utilisés dans ces différents espaces est organisé tout au long de l’année et évolue en fonction des besoins des enfants.  

La place du professionnel est essentielle, car ce concept leur demande de penser en amont les espaces proposés aux enfants et l’organisation du travail. Il est nécessaire qu’un adulte soit présent et disponible au sein de chaque espace proposé pour y accueillir les enfants et les accompagner. Un adulte « volant » est désigné. Son rôle est davantage d’assurer la sécurité et également de répondre aux différents besoins des enfants présents (change, proposer un temps de repos…) 

L’accompagnement de l’adulte, par sa présence, par son regard bienveillant, ses encouragements, fait partie des conditions nécessaires à la mise en place de ce dispositif : l’enfant, s’il se sent en sécurité affective, pourra plus facilement s’éloigner de l’adulte pour aller explorer de nouveaux univers ! Il interpellera moins l’adulte dans des situations de conflit. 

Le professionnel valorise alors les initiatives de l’enfant, le laisse faire ses choix, mais il reste disponible pour chacun d’entre eux. Il doit être en capacité d’intervenir et de poser des limites si l’enfant se met en danger par exemple. 

Par le biais de toutes ses expériences, et par cette liberté qui lui est donné, l’enfant va développer petit à petit ses capacités, qu’elles soient relationnelles, intellectuelles, motrices…  

Cette pédagogie permet de ne plus travailler continuellement par groupe d’âge mais au contraire de privilégier les groupes « verticaux » où petits et grands se rencontrent ! Cela donne souvent naissance à des échanges très riches ! 

 

  1. Le jeu est l’activité principale de l’enfant  

L’enfant ne joue pas pour apprendre, mais il acquiert son autonomie et développe ses compétences parce qu’il joue. 

Le jeu favorise l’imaginaire. Il est libre, gratuit et sans obligation de résultat. Il est possible de se tromper sans être en échec et donc d’expérimenter, d’essayer, de tâtonner… 

Un enfant a besoin pour se construire d’alterner des activités « dirigées » et des activités « libres ». 

 

  • A chacun son rythme 

Chaque Enfant est unique et évolue à son propre rythme. Les acquisitions se font selon un rythme personnel. L’âge ne suffit pas à caractériser un enfant quant à ses aptitudes (marche, propreté… par exemple) ; il va évoluer à son rythme et selon là où il en est dans son développement, ce qui va lui permettre d’avancer dans ses acquisitions. On ne force pas l’enfant, il va décider de franchir chacune des étapes, quand il sera prêt dans sa tête (confiance en soi) et dans son corps (maturité physiologique et musculation). 

 

  • La motricité libre des bébés  

C’est un axe important des valeurs pédagogiques des structures petite enfance sur les crèches comme sur les relais petite enfance.  

Le principe de la motricité libre consiste donc à laisser les bébés libres de leur mouvement. Il va expérimenter, explorer, tâtonner et répéter les mouvements aussi longtemps qu'ils le souhaitent pour finalement les acquérir complètement. L'adulte doit avoir une posture en retrait lors de ces moments d'exploration. 

C’est pour cette raison que les professionnels n’assoient pas un bébé s’il n’est pas capable de le faire seul ; la position assise forcée va le limiter dans sa recherche de mouvement et son évolution. De plus, le risque de chute en arrière est réel.  

Pour acquérir la marche, l’enfant passe par des postures intermédiaires : se retourner, ramper, s’asseoir, faire du quatre-pattes… qui lui permettent de construire la « confiance en soi » ; l’enfant va tenter ses premiers pas quand il en aura la capacité dans le mouvement et dans l’équilibre. C’est pourquoi, les professionnels ne tiennent les enfants par les bras pour les faire marcher avant l’heure. La présence de l’adulte sera sécurisante. 

 

  • Les activités :  

En ce qui concerne les activités, l’Adulte propose, l’Enfant dispose.  

C’est le plaisir de faire qui prime… Pas d’activisme, pas de rendement, pas de résultat. L’enfant est dans une phase de découverte du milieu qui l’entoure.  

  • Les activités dirigées ou orientées  

Les activités dirigées ou orientées sont des activités qui nécessitent un cadre et des consignes, afin que celle-ci se passe dans les meilleures conditions. Elles sont proposées sur des temps courts et ponctuels. L’enfant choisit d’y participer ou non.  

 

  • Les activités libres  

Elles s’inscrivent dans la même continuité que la motricité libre. L’enfant choisit lui-même à quoi il joue, avec qui, avec quoi et comment au milieu des propositions faites par l’adulte. C’est-à-dire qu’il choisit, imagine son jeu et décide comment il l’envisage. 

 

  1. Objectifs Pédagogiques  

 

  • Des jeux pour faire le lien entre la maison et la crèche : Le jeu symbolique 

Ces jeux invitent l’enfant à reproduire à son rythme, avec des jeux adaptés et à sa taille, des activités observées à la maison : faire la cuisine avec la dinette, donner un biberon à la poupée, faire la vaisselle …  Ces activités vont permettre à l’enfant de rejouer une situation qui les affecte (la piqûre du médecin, un bébé qui arrive dans la famille …) 

  • Des jeux adaptés qui ne mettent pas l’enfant en situation d’échec. 

C’est-à-dire des jeux qui correspondent à ses besoins, ses capacités, sans conditions de résultat. Ainsi l’enfant sécurisé, encouragé, peut sereinement aller jusqu’au bout de ses expériences motrices, il va tester ses capacités et se mesurer aux autres. 

  • Des activités pour découvrir son corps 

En pleine découverte de son schéma corporel, on va proposer à l’enfant des activités qui vont lui permettre de nommer les différentes parties de son corps, pour apprendre à les reconnaitre… par exemple lors de comptines et de chansons à gestes, à l’aide de la peinture, en atelier de motricité. Il va apprendre à bouger dans l’espace avec ce corps qu’il commence à maitriser : danser avec les foulards, rondes… 

  • Répondre à ses besoins de liberté motrice 

Le tout-petit a besoin de se mouvoir pour dépenser l’énergie et libérer les tensions. Peu à peu, il va apprendre à maitriser de mieux en mieux ses mouvements, son équilibre, sa coordination. Pour cela, les professionnelles mettent à sa disposition : 

  1. L’espace nécessaire pour qu’il s’exprime sur le plan moteur, c'est-à-dire courir, grimper, sauter… mais aussi la piscine à balles et les vélos. 
  1. Un matériel adapté pour expérimenter, exercer ses possibilités de manipulation (bac à graines, sable) et physique (jouets à traîner, à pousser, porteurs – tricycles, balles, ballon…) 

 

  • Développer la préhension et l’affinement du geste 

Certains jeux favorisent les mouvements fins et incitent l’enfant à se servir de ses mains. Ce sont, les Legos, encastrements, puzzles, boîte à formes, perles, les activités de modelage, crayons, pinceaux… 

D’autres développent en plus de la créativité, l’imagination : crayons, craies, gommettes, pâte à modeler, argile, peinture à doigts et autres, jeux de construction… 

Cependant, il est important de laisser l’enfant détourner les objets de leur fonction et inventer de nouvelles manières de s’en servir. 

Les gestes de la vie quotidienne aussi exercent et affinent le geste : lors du repas (tenir sa fourchette, sa cuillère, se servir seul…) ou plus technique (collage, coloriage, peinture et utilisation des pinceaux). 

 

  • Tous les sens en éveil 

L’enfant découvre le monde à travers ses sens. L’éveil sensoriel va enrichir sa perception du monde. Tous les sens peuvent être sollicités : 

  1. Le goût et l’odorat lors d’une activité cuisine par exemple 
  1. Le toucher des formes, des matières, des textures … durant les ateliers de manipulation de graines, pâte à modeler, pâte à sel, jeux d’eau… 
  1. La vue à tout moment, avec des jeux colorés.  
  1. L’ouïe par le biais de la Musique, des lotos sonores, les chansons et les comptines. A la crèche, les chansons sont aussi des outils de repère spatio-temporels pour aider l’enfant à se repérer dans la journée : le temps du bonjour en chansons les matins, avant le repas, lors de déplacement entre deux temps. La verbalisation, dans les actes tout au long de la journée enrichissent le langage. 

 

  • Développer le langage 

Développer le langage, c’est amener l’enfant à meilleure sociabilité, à mieux communiquer… par le biais des comptines et des chansons, mais aussi écouter des histoires en multipliant les supports : livres, kamishibai, tapis de lecture, petits spectacles … un partenariat avec la médiathèque et le bibliobus permettent l’accès aux livres et aux histoires (découverte et manipulation des livres). Les échanges du quotidien sont aussi des occasions de verbaliser.  

 

  • A l’écoute de la créativité 

Créer, c’est concevoir, inventer, mettre de la nouveauté là où elle n’existait pas.  Les activités manuelles permettent à l’enfant de s’exprimer autrement, de laisser libre court à sa créativité. L’adulte propose des matières, des outils, l’enfant découvre, touche, colle, décolle, laisse une empreinte … sans souci de productivité.  

 

  • L’aider à découvrir le Monde qui l’entoure 

Il est important que l’enfant prenne conscience que la vie ne s’arrête pas à la porte de la Crèche ou de son milieu familial, qu’il y a un, ou des « ailleurs », qu’il fait partie d’une société dans laquelle il évoluera plus tard.  

Dans cet esprit, nous proposons des sorties régulières, à pied ou en minibus : sorties inter-crèches, à la ludothèque, à la médiathèque, à la boulangerie, au « petit train » d’anse … La période COVID a mis en pause ces sorties qui reprennent doucement leur place au sein des structures. 

 

  1. AMENAGER L’ESPACE  

L'aménagement des espaces de jeu à la crèche a un réel impact sur le comportement des enfants et des professionnels qui les accompagnent.  

Les professionnelles ont toutes bénéficiées d’une formation sur l’aménagement de l’espace afin de le réfléchir en équipe.  

Pour pouvoir mettre en place la libre circulation explorative éducative, les professionnels se doivent de penser en amont les zones proposées aux enfants afin de donner du sens à l’espace. Les propositions doivent être sécurisées, diversifiées et adaptées aux différents âges pour donner envie à l’enfant d’investir les lieux. 

Au-delà des espaces de jeu, des zones plus calmes sont aussi aménagées pour se reposer, pour écouter des histoires, pour regarder des livres, pour se ressourcer au cours de la journée. 

Sur certaines crèches, l’espace bébé est fermé pour assurer la sécurité des tout-petits. 

 


Connectez-vous pour publier un commentaire

Une délicieuse rencontre : Le Maire de Trévoux, Marc Péchoux, à notre Table d'Hôtes

En effet, ce 12 avril, nous avons eu l'honneur et le plaisir de recevoir parmi nous un invité de marque : Monsieur le Maire de Trévoux, Marc Péchoux.

Il y a 3 jours

Portes ouvertes - DEVENEZ ASSISTANT.E MATERNEL.LE

Venez vous renseigner    30 avril 2024 20 juin 2024 26 septembre 2024 5 décembre 2024 9h30 - 1...

Il y a 13 jours

L'Atelier de Jeannette repasse pour vous

C’est le printemps ! 🌸   C'est le moment parfait pour ressortir les vêtements de saison du...

Il y a 25 jours

Inscriptions Centre de loisirs vacances d'avril

Centre de loisirs de Fareins : ouverture du 15 au 19 Avril 2024, de 3 à 11ans dans la limite de...

Il y a 26 jours